img/news/80a1ef11908416c7ef67be76bd396356.png

Que faire face à une remontée capillaire ?

Ajouté le 17/08/2021


Qu’est-ce qu’une remontée capillaire ? 

Une remontée capillaire se présente sous la forme de tâches sombres d’humidité. Elle provoque généralement des dégradations au niveau de votre bien immobilier, comme le décollement des revêtements, le cloquage des enduits, le creusement des joints. Cette humidité est présente dans toute l’épaisseur du mur et peut atteindre la totalité du bâtiment, les sols comme les murs de façade. Ainsi son débit d’évaporation dépend de la température et du taux hygrométrie de l’air.

La présence de remontées capillaires est due à 5 facteurs qui ne peuvent être dissociés :

  •         L’absence d’arase étanche
  •         Une eau chargée en sels minéraux
  •         Un terrain avec des capillaires
  •         Un passage d’eau sous le bâtiment
  •         Une charge électrique

Le contact de l’eau contre les matériaux du sol va créer une bande de fréquences qui va charger l’eau électriquement. Celle-ci lui donnera la force nécessaire pour monter dans les capillaires du terrain, des murs et du sol.

 

Comment reconnaitre les remontées capillaires ? 

Bien souvent les anciennes constructions sont bâties sans système d’étanchéité ou avec un mais de mauvaise qualité. De ce fait, les fondations laissent passer l’eau des nappes phréatiques, qui remonte petit à petit à travers les murs. Les remontées capillaires surviennent plus souvent lors d’intempéries importantes, de tempêtes, d’inondations, car les murs se remplissent d’eau telle une éponge.

Les premiers signes de remontée capillaire sont les suivants :

  •         Les peintures ou papiers peints qui s’effritent et/ou se décollent.
  •         Apparition de traces de moisissures sur les murs, les cloisons, le plafond...
  •         L’air intérieur de votre maison se remplisse humidité.

Si vous observez ces premiers symptômes, veuillez contacter à une entreprise de traitement d’humidité au plus vite afin d’éviter toute propagation de ce phénomène et d’autres problèmes plus graves. Pensez à effectuer un diagnostic en premier lieu, généralement gratuit par l’entreprise choisie.

 

Que se passe-t-il si une remontée capillaire n’est pas traitée ? 

Vous avez un problème de remontée capillaire ? N’attendez plus pour le traité. Celle-ci peut facilement engendrer des conséquences en cascade sur votre quotidien, telles que l’humidité qui s’infiltre dans les murs, la dégradation du logement, et un fort taux d’hygrométrie dans l’air intérieur ce qui peut porter préjudice à la santé des habitants de la maison. Même s’il existe certains moyens qui permettent de se prémunir contre ces risques, il est important d’éradiquer définitivement le problème. Pour cela, traiter la remontée capillaire à la source est plus que primordial pour réaliser les travaux nécessaires une fois pour toutes. Avoir recours à une entreprise de traitement d’humidité est la meilleure solution pour jouir d’une maison complètement saine au long terme… La meilleure technique pour l’éradiquer reste la technique d’assèchement des murs par injection d’un hydrofuge de masse est la solution.

 

Comment traiter ce problème ? 

La remontée capillaire est un frein sur la valeur de votre bien immobilier car il nuit au côté esthétique et à la solidité du bâti. Il peut également avoir des problèmes plus graves comme pour la santé et le confort des habitants de la maison. C’est pourquoi il est important de traiter définitivement ce problème en ayant recours à une entreprise de traitement d’humidité afin de vous en débarrasser efficacement et au long terme.

Les entreprises traitant ce type de phénomène procèdent par assèchement des murs. En effet, cela se fait par injection d’hydrofuge de masse à l’intérieur du mur humide. Par la suite une barrière totalement étanche sera construite afin de ne plus laisser l’eau s’infiltrer.

Il existe plusieurs autres solutions qui permettent de réduire les conséquences des remontées capillaires sans traiter directement la cause :

  •         La mise à nu des maçonneries de façade, ce qui accéléra le processus d'évaporation de l'eau
  •         Construction d’un doublage avec lame d'air ventilée qui donne sur l’extérieur du côté intérieur des murs de votre maison
  •         Mise en place de revêtements étanches sur le sol extérieur (comme par exemple une dalle, un carrelage sur une cour ou une terrasse), pour les remplacer par des gravillons et permettre l’évaporation de l’eau par le sol.

 

 

Que faire face à une remontée capillaire ?